Accueil Blog Actualité Le business du mariage
Le business du mariage Blog : actualité

Le business du mariage

Les derniers articles

Si le nombre de mariages n’a cessé de décroître depuis les années 80, le marché entourant cette cérémonie connait lui, depuis quelque temps, une véritable montée en puissance.


guide réception mariage

Et pour cause, d’après une étude menée par le cabinet Xerfi, le marché du mariage pesait près de 5 milliards d’euros en France en 2014, un chiffre qui a progressé de plus de 2 % en 2015 et en 2016. 

Il semblerait donc qu’en temps de crise, les économies soient réalisées sur d’autres secteurs que celui du mariage. La symbolique d’union et de fidélité permettrait-elle aux époux de se rassurer sur l’avenir ? Ou s’agit-il de mécanismes plus difficiles à analyser ?

[En tous cas et malgré un nombre de mariages en baisse constante depuis près de 20 ans, le montant moyen dépensé pour la cérémonie n’a de cesse de progresser. Les Français ne lésinent pas sur les moyens lorsqu’il s’agit de se marier !]

LES TRENTENAIRES PORTENT-ILS LE MARCHÉ ?

Le vieillissement de la population française et le recul de l’âge moyen au premier mariage sont des éléments qui expliquent en partie la bonne tenue du marché. De nos jours, ce sont les trentenaires qui se marient le plus, tout en constituant des budgets très variables pour célébrer leur union. D’après une étude OpinionWay menée pour Sofinco en 2014, les moins de 35 ans dépensent 9 200 euros en moyenne pour leur mariage contre 7904 euros pour les plus de trente-cinq ans.

Comment expliquer cet écart et surtout pourquoi ces jeunes investissent-ils autant d’argent ?

UN BUDGET, QUEL BUDGET ?

L’étude OpinionWay de 2014 nous donne d’autres éléments sur ce phénomène : les foyers gagnant moins de 1 000 euros par mois s’engageaient, en 2014, à hauteur de 6 189 euros pour leur mariage, quand ceux qui déclaraient plus de 3 500 euros sur la même période dépensaient 11 252 euros. Autrement dit, le mariage d’un couple qui se partage le salaire minimum correspond financièrement à six mois de travail, lorsque celui de deux personnes touchant chacune le salaire médian se rapporte à seulement trois mois d’exercice.

Pour la sociologue Florence Maillochon, ce surinvestissement des classes populaires et, plus généralement des jeunes, s’explique par le fait que le mariage est devenu une fin en soi. « Ces jeunes ne font plus la fête pour célébrer leur union, mais ils se marient « pour faire la fête », comme si «se marier » était devenu plus important qu’« être mariés» ».

Le nombre d’invités vient alimenter cette tendance et peser dans le budget mariage. En sachant qu’en 2014, une cérémonie à moins de 50 invités coûtait 4 404 euros en moyenne et passait à 14 364 euros pour 150 invités, on comprend que l’inflation de ce paramètre conforte l’orientation du marché. « [Les mariages contemporains] sont généralement spectaculaires et le nombre d’invités a beaucoup augmenté par rapport aux précédentes générations. Les jeunes qui se marient aujourd’hui ont en moyenne 120 invités contre 70 dans les années 60-80. »

LES PARENTS TOUJOURS PRÉSENTS… ET L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE ARRIVE !

Se pose donc la question du financement de ces mariages onéreux. Sans grande surprise, les personnes ayant répondu à l’étude OpinionWay ont très fréquemment cité leur épargne personnelle comme solution de financement de leur mariage (85%). En deuxième position on retrouve le coup de main de papa et maman, avec 73 % d’interrogés qui songent à l’aide des parents ou des proches.

Plus étonnant, la montée en puissance du sponsoring : 3e dans ce classement, avec 42 % des répondants qui envisagent cette ressource économique. Ce que l’on nomme le « mariage collaboratif » constitue l’autre surprise de la réponse aux solutions de financement. En effet, 33 % des répondants songent à cette possibilité qui consiste à faire participer chacun des invités au financement de la fête. Bonne ambiance !

LE BUDGET : UNE CONTRAINTE DU MARIAGE

Cet aspect contraignant exprimé par les sondés ne doit pas tacher l’image positive du mariage. Loin de venir gâcher la fête, la question du budget oblige seulement les couples à avoir des ambitions à la hauteur de leur moment. Qu’il s’étale sur une journée ou un week-end, la célébration du mariage permet au contraire d’oublier ces questions d’argent pour laisser la place au simple bonheur d’être ensemble.


Créé le, - par -

Partagez

Commentaires

Soyez le 1er à donner votre avis !

Une sélection de professionnels

à complèter
Ptit dej hotel nantes sud ouest cheval
HEBERGEMENT

Route de challans
44270 MACHECOUL

à complèter
Chevalier guillaume
FLEURISTE

2 bis grande rue
18410 BRINON SUR SAULDRE

à complèter
Les bijoux lau
ROBE DE MARIEE

50 bd joliot curie
44000 NANTES

à complèter
Pied
PRET A PORTER FEMME

52 rue portail louis
49400 SAUMUR