Accueil Mariage Culture & coutumes « Épouse-moi mon pote » : Top 5 des clichés !
« Épouse-moi mon pote » : Top 5 des clichés ! Mariage : culture & coutumes

« Épouse-moi mon pote » : Top 5 des clichés !

Les derniers articles

« Épouse-moi mon pote » aurait pu être une comédie française drôle et originale, parlant librement du mariage pour tous et de ses impacts sur la société. Au lieu de ça, il s’agit d’un concentré peu nuancé de stéréotypes trop faciles pour être amusant

guide réception mariage



Le réalisateur Tarek Boudali tenait pourtant une idée plutôt engageante au premier abord : un étudiant étranger venu faire ses études à Paris se retrouve en situation irrégulière après avoir raté son concours. Pour éviter d’être expulsé, il propose à son meilleur ami un mariage blanc. Bien entendu, tout ne se passe pas comme prévu… Classique certes, mais potentiellement efficace. Seulement voilà, cette trame laisse place à un scénario qui repose essentiellement sur une accumulation de clichés tous plus prévisibles les uns que les autres, en commençant par la bande-annonce.

CLICHÉ NUMERO 1 : La bande-annonce, vue, revue et rerevue

« Pour rester en France, Yassine est prêt à tout ». Lorsque la phrase s’inscrit à l’écran au bout de quelques secondes, on devine qu’elle va résumer la bande-annonce, l’intrigue… et sans doute le film. Là encore, pourquoi pas. Une histoire simple peut mener à des péripéties amusantes. Les quelques blagues qui suivent, censées nous donner envie d’aller cinéma, annoncent hélas un enchaînement de scènes du même acabit.  Regardez plutôt.



CLICHÉ NUMERO 2 : Yassine, le modèle de réussite maghrébin

Plus que le rôle de l’étudiant en architecture, c’est celui du jeune marocain venu se former en Europe pour améliorer son sort et celui de sa famille qu’on connaît par cœur. Sa famille rassemble à elle-seule tous les lieux communs possibles sur le Maghreb dès qu’ils apparaissent à l’écran : le fils idolâtré parti faire des études à l'étranger, les parents obsédés par le mariage, le couscous en plat unique, etc. 

guide réception mariage

CLICHÉ NUMERO 3 : Fred, le chômeur feignant et blasé

Fred et Yassine ont appris à s’apprécier autour d’une console de jeu, seul domaine dans lequel le trentenaire mal rasé excelle. En dehors de ça, c’est le cliché du pauvre gars qui traîne sa peine, sans motivation, sans répartie, sans amour-propre, sans rien en fait. On devine rapidement qu’il va se révéler dans son rôle de mari et enfin trouver un peu de sens à son existence. D’ailleurs, on devine à peu près tout.

guide réception mariage



CLICHÉ NUMERO 4 : Le scénario dans son ensemble

Si l’intrigue ouvre la porte à quelques surprises, les premières minutes du film la referme aussitôt. Pourquoi Yassine rate son examen ? Parce qu’il a fait la fête la veille et qu’il a trop bu. Parviendra-t-il à organiser son mariage blanc avec une femme ? Bien sûr que non, soit les prétendantes sont jeunes, belles mais vénales, soient vieilles, moches et obsédées. Le déroulement du scénario consiste essentiellement dans un agrégat de scènes prévisibles emboités sur 1h30.

guide réception mariage



CLICHÉ NUMERO 5 : Les homosexuels en costume à paillettes

C’était LE cliché à éviter et le réalisateur-acteur aux commandes du film a sauté dessus à pieds joints. À moins que la finesse des nuances ait été trop fine pour nos yeux profanes, « Epouse-moi mon pote » nous laisse une impression de lourdeur quasi-grasse dans le traitement du sujet. Blagues sous la ceinture, concours de danse sous des boules à facettes, marinières moulantes, caricatures de couples hétérosexuelles, toutes les cases ont été cochées ! En sortant de la salle, on a la sensation bizarre d’avoir déjà vu ce film plusieurs fois…

guide réception mariage


Créé le, - par -

Suivez-nous:

Commentaires

Soyez le 1er à donner votre avis !