Accueil Mariage Témoignages & anecdotes La demande d’Annabelle : « Me lancer dans le voyage de toute une vie »
La demande d’Annabelle : « Me lancer dans le voyage de toute une vie » Mariage : témoignages & anecdotes

La demande d’Annabelle : « Me lancer dans le voyage de toute une vie »

Les derniers articles

À presque 29 ans, Annabelle est déjà une grande voyageuse. Son plus beau périple, elle l’a vécu en Inde, au pied du Taj Mahal. C’est là que Timo lui a demandé sa main. Elle nous raconte comment s’est déroulée cette demande à l’autre bout du monde.

guide réception mariageQuelle image vous faisiez-vous de votre demande en mariage quand vous étiez petite ?

Étant enfant, je me souviens que je ne désirais pas me marier. Mon idée de petite fille, c’était plutôt de finir seule avec mes chats ! Bref, je n'avais pas vraiment pensé à une demande en mariage… Enfin, indirectement, peut-être que si. Je m'imaginais quand même rencontrer un jour celui qui ferait chavirer mon cœur ! Influencée par les dessins-animés de mon enfance, je rêvais que la flèche de Cupidon finisse par me toucher. Les années ont passé et je me suis dit que si je devais me marier, autant que la demande soit originale et sorte des sentiers battus. Les demandes au restaurant ou en week-end romantique je n'ai rien contre, mais cela ne me ressemble pas. Je voyais juste quelque chose de plus exotique.


Comment avez-vous rencontré votre cher et tendre ?

Les chances pour que je le rencontre étaient vraiment minces. Nous nous sommes vus pour la première fois en 1999 sur une plage d'Espagne, alors que nous voyagions avec nos familles respectives. J'avais 10 ans et demi et il venait d'en avoir 13. Avec ma famille, nous avions l'habitude chaque été de passer 15 jours en Catalogne depuis mon plus jeune âge. Il arrivait lui tout droit du nord de l'Allemagne et venait avec sa famille pour la première fois. Nous ne parlions pas la même langue, mais entre enfants, cela importe peu. Nous avons simplement bien accroché et avons passé toutes les vacances ensemble, entourés de nos frères et sœurs, ainsi que de nos parents. 

guide réception mariage

Depuis ces fameuses vacances, nous nous sommes revus avec nos familles. Soit en Allemagne, soit chez nous en Provence. Pour être honnête, c'était assez occasionnel. Il faut dire que 1400 km qui nous séparaient ! Nous n’éprouvions alors pas le moindre sentiment l'un pour l'autre…Même pendant l'adolescence, nous étions de bons amis qui s'amusaient et se chamaillaient quand ils se voyaient, mais ça s’arrêtait là. Rien ne nous prédestinait un jour à tomber dans les bras l'un de l'autre. Et pourtant… Printemps 2014, il est venu me rendre visite avec sa famille dans le sud de la France. Cela faisait une éternité qu'on ne s'était pas vu. La magie a opéré toute seule. Depuis, nous ne nous sommes plus quittés, du moins sur le plan amoureux. Nous avons d’abord entamé une relation à distance d'environ 6 mois, jusqu'à ce que je vienne le rejoindre en Allemagne. Je ne connaissais pas la langue, mais je le connaissais lui et sa famille, ça me suffisait ! J'ai toujours beaucoup vadrouillé. C’est un voyage qui nous avait réuni et je n’ai pas hésité à me lancer dans le voyage de toute une vie.


guide réception mariageVous êtes donc une grande voyageuse...

Oui, les voyages font partie intégrante de ma vie. Depuis mon plus jeune âge, je suis sur la route, dans les trains ou dans les avions. J'ai de la chance d'avoir une famille qui aime voyager. C'est donc tout naturellement que je suis devenue une passionnée. Petite, j’ai découvert l’Europe… Et en grandissant j'ai eu envie de voir plus ! J'avais soif de découvertes ! J'ai fait des études dans le tourisme qui m'ont permis de multiplier les excursions que ce soit en Europe ou dans le reste du monde. À la suite de ça, j'ai travaillé pour des agences de voyages, ce qui m’a permis d’accroître ma culture dans ce domaine d’une autre manière. Même si aujourd'hui je ne travaille plus dans cette branche-là, je continue à voyager. Mon passeport est presque plein ! Je n'aime pas trop cette idée de faire un inventaire des pays visités, mais je suis plutôt fière d’avoir découvert pas moins de 30 pays différents à mon âge. Et je ne vais pas m’arrêter là. Découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux endroits, un coucher de soleil sur une plage exotique, et simplement parler des langues étrangères … C'est mon truc !




guide réception mariageSavez-vous pourquoi il a choisi de faire sa demande en Inde ?

Nous avons tous les deux beaucoup voyagé. Lui est plutôt du genre « on va où tu veux » tandis que moi j’ai souvent envie d’aller quelque part en particuliers. C'est ce qui s'est passé pour l'Inde : depuis des mois je le tannais avec cette destination, j'avais vraiment envie d'y aller ! Étudiante, je m’étais mis en tête de voir toutes les nouvelles merveilles du monde, pour me constituer une belle collection de souvenir. Mon homme le savait et c’est tout naturellement qu'il s'est dit que le pied du Taj Mahal serait parfait pour réaliser sa demande. Ce matin-là, je le sentais stressé, je ne savais pas trop pourquoi…Notre prochain train avait été annulé, mais c’était quand même bizarre que ça le perturbe autant. Ça ne fut pas non plus une totale surprise puisque nous parlions mariage depuis quelques mois déjà. Il me connait parfaitement et il savait que faire ça à l’occasion d'une excursion ou d'un voyage serait idéal. En revanche, qu’il ose le faire directement au pied du Mausolée et en public, ça, c'était une surprise ! De plus, pour rendre ce moment encore plus magique, il avait acheté la bague chez un petit joaillier d'un village que nous avions visité quelques jours avant. Un joli solitaire comme j'aime ! Son origine rend cette bague de fiançailles vraiment unique…Il me connait bien ! On se connait bien !  


Les Allemands seraient donc des romantiques ?

Je ne sais pas si tous les Allemands sont romantiques, en tout cas, mon homme l'est ! Il a vraiment rendu ce moment inoubliable ! Ce matin-là, j’étais assez énervée car il y avait beaucoup de monde, sans parler de notre train du soir qui avait été annulé … Mais il sait comment s’y prendre pour me calmer. Ce jour-là, en plus de m'avoir rendue plus sereine, il a transformé notre voyage en quelque chose d’inoubliable. Après une longue promenade dans les jardins et aux alentours, nous cherchions un peu de discrétion car je voulais faire quelques selfies. Nous avons bravé la foule et nous sommes dirigés vers l'aile ouest du monument. Il y avait des oiseaux, des singes sur les balustrades et puis nous, seuls au milieu d’une légère brume matinale qui rendait l'endroit encore plus magique. Un endroit idéal pour quelques clichés !

guide réception mariage

Après une série de selfies plus ou moins réussis, il a tendu la bague qu'il cachait dans sa poche et l’a mis devant l'objectif, près de nos 2 visages. Je n'ai pas compris tout de suite ce qu’il se passait… Je l’ai vu s'agenouiller et prononcer l'inoubliable « willst du mich heiraten ? », l'équivalent allemand de « veux tu m'épouser ? ». Il connaissait déjà ma réponse et partait donc en terrain conquis … Il était pourtant pas mal tendu ! J'ai donc répondu sans hésiter et en allemand « oui, je le veux ». Après quoi il m'a mis la bague au doigt et s'est relevé sous les applaudissements de quelques touristes égarés. Au risque d'en décevoir certains, je n'ai pas pleuré, je ne pleure pas de joie. Ce qui n'enlève rien à ma sensibilité ! J'étais très touchée et rien qu'en vous répondant, j'en ai des frissons ! Je suis très fière de cette demande unique et de notre histoire. De plus, nous avons eu un très joli mariage, si ce n'est un mariage parfait ! Nous aurons de très belles choses à raconter aux prochaines générations, qui, d'ailleurs, seront bientôt là ...


Suivez-nous:

Commentaires

Soyez le 1er à donner votre avis !